Dans l’imaginaire collectif, les méga enquêtes policières se déroulent comme un film d’action où les enquêteurs tentent de mettre la main au collet de présumés criminels pour les traduire en justice. Mais la réalité est beaucoup plus complexe, notamment avec un processus d’enquête rigoureux et sans faille, qui doit avoir lieu dans les délais prescrits de la jurisprudence. Une seule erreur dans l’enquête policière peut s’avérer fatale pour la suite des procédures judiciaires! 

Dans cet épisode du podcast Penser Projet, Benoit Lalonde reçoit Paul Verrault, commandant aux crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), et Marc-André Proulx, lieutenant et chef de service intérimaire du Service des enquêtes sur la contrebande pour la Sûreté du Québec (SQ).

Ensemble, ils échangent sur la démarche exceptionnelle dans laquelle une poignée de policiers d’expérience de la SQ, du SPVM et du SPAL ont bénéficié de l’expertise de GPBL Penser Projet pour un meilleur arrimage en gestion de projet policière. Une incursion captivante dans le monde policier, commentée par deux gestionnaires de haut niveau, qui vous fera vivre l’effervescence des enquêtes d’envergure!

Cet épisode du podcast Penser Projet s’adresse à vous si :

Sujets abordés avec Paul Verrault et Marc-André Proulx :

  • Comment ils ont eu la piqûre pour les dossiers d’envergure. 
  • L’importance d’une gestion de projet policière planifiée des enquêtes pour assurer le succès des opérations et une coordination optimale des ressources.
  • La nécessité de développer une structure formelle en gestion de projet d’enquête pour une meilleure gestion et mémoire organisationnelle.
  • Prendre le temps de bien planifier avant de sauter dans l’action : un changement de culture qui s’opère actuellement dans nos organisations.
  • La complexité derrière la planification d’une enquête dans le contexte non linéaire de ce type de projet.
  • Comment peut-on appliquer les bonnes pratiques de la gestion de projet à la structure des méga enquêtes policières?
  • La difficulté à cartographier le processus, avec une méthodologie claire en gestion de projet policière, pour appuyer les méga enquêtes.
  • L’introduction d’une nouvelle méthodologie de travail : un bagage significatif pour les gestionnaires sur le terrain et la relève.
  • Le nouveau rôle des gestionnaires dans les méga enquêtes policières : une question de leadership et de compétences relationnelles pour coordonner tous les efforts avec les ressources disponibles.
  • Le comité d’arrimage pour une planification et coordination intégrées des projets.
  • L’avenir de plus en plus complexe des enquêtes, notamment en raison de la technologie et de la jurisprudence.
  • Ce qui a permis d’atteindre un taux de résolution historique de 88 %, c’est…

Pour tout savoir, écoutez l’épisode 10 maintenant!

Vous aimez notre podcast Penser Projet?

Pour ne rien manquer du podcast Penser Projet, n’oubliez pas de vous y abonner dans l’application de podcast de votre choix (Google Podcasts, iTunes, Spotify, etc.)

Si vous appréciez le podcast, n’hésitez pas à laisser un commentaire positif dans votre lecteur de podcast, et partagez-le avec quelqu’un de votre entourage qui pourrait en bénéficier. 

Laisser un commentaire